Pierre Ménès pointe du doigt les limites des Verts

Après la défaite de l’ASSE contre le Paris Saint-Germain (0-1), Pierre Ménès a pointé du doigt l’une des limites des Verts.

Contre le Paris Saint-Germain, l’AS Saint-Etienne a fait preuve de solidité avant de céder face au talent de Kylian Mbappé auteur d’un magnifique but sur une passe de Dani Alves (1-0). Mais sur le plan offensif, cela a été plus compliqué pour les Verts tant Wahbi Khazri et Rémy Cabella ont peu pesé sur le jeu. D’ailleurs, Pierre Ménèsinsiste sur le fait que dès que les deux hommes forts offensifs de l’ASSE sont moins bien, les club du Forez peine. 

«Lorsque Khazri et Cabella ne font pas la différence, c’est beaucoup plus compliqué»

« Les Verts eux, en ont des limites. On a vu hier soir que, lorsque Khazri et Cabella ne font pas la différence, c’est beaucoup plus compliqué pour Sainté d’exister. Cabella a beaucoup plus travaillé au milieu que d’habitude et Khazri a passé son temps à s’énerver et a d’ailleurs miraculeusement terminé ce match », écrit le journaliste sur son blog.