L’Olympique Strasbourg et l’ASSE se font des beaux cadeaux

Dimanche pro­chain, le club de l’Olympique Strasbourg accueille­ra à la Meinau l’AS Saint-Etienne en Coupe de France. 

Une affiche qui ne vas pas atti­rer la grande foule dans le stade alsa­cien, puisque pour l’ins­tant l’OS n’a ven­du qu’un peu plus de 4.000 places et risque de lais­ser des plumes dans cette his­toire. Et cela alors que ses diri­geants avaient deman­dé à jouer cette ren­contre à Geoffroy-Guichard. Une demande refu­sée puisque dans le même temps le stade des Verts sera uti­li­sé pour la ren­contre entre Andrézieux et l’OM. Il y aura d’au­tant moins de monde à la Meinau que les ins­tances ont limi­té à 280 le nombre des sup­por­ters sté­pha­nois auto­ri­sés à venir à Strasbourg pour ce match.

Alors, en signe de sym­pa­thie, le pré­sident du club ama­teur a déci­dé d’of­frir la place au stade à l’en­semble des fans de l’AS Saint-Etienne. « Quand il a été ques­tion de jouer le match à Saint-Etienne j’a­vais deman­dé des devis pour nos sup­por­ters et j’ai vu ce que ça pou­vait repré­sen­ter comme frais donc c’est pour ça que j’ai déci­dé d’of­frir les places aux Stéphanois qui feront le dépla­ce­ment. On espère que tout se passe bien et qu’ils mettent de l’am­biance. Je ne suis plus à 200 billets près », a confié, sur France Bleu, Aziz Soylu, qui admet que l’af­fiche va pro­ba­ble­ment plom­ber les comptes de son club.

En réponse à ce geste de géné­ro­si­té, l’AS Saint-Etienne a annon­cé ce jeu­di après-midi qu’elle lais­sait sa part de la recette au club alsa­cien. « L’AS Saint-Etienne tient à remer­cier l’Olympique Strasbourg pour sa déci­sion d’in­vi­ter les 280 sup­por­ters sté­pha­nois qui assis­te­ront à la ren­contre comp­tant pour les 32e de finale de la Coupe de France dimanche pro­chain à la Meinau (17h15). L’accès au sec­teur visi­teurs sera en effet gra­tuit pour le Peuple Vert. Un tel geste, tota­le­ment en accord avec les valeurs soli­da­ri­té et de par­tage que prônent l’ASSE et sa direc­tion, par­ti­cipe à la bonne entente entre clubs pro­fes­sion­nels et ama­teurs, gage du suc­cès popu­laire de la com­pé­ti­tion. Consciente des contraintes finan­cières liées à l’or­ga­ni­sa­tion de cette ren­contre, l’ASSE s’en­gage par ailleurs à lais­ser l’in­té­gra­li­té de la recette à l’Olympique Strasbourg », annonce Saint-Etienne. 



Les autres infos