Avant-Première de “Inséparable” à l’Alhambra



Le ciné­ma sté­pha­nois pro­pose l’a­vant pre­mière du nou­veau film Varante Soudjian. Avec en tête d’af­fiche, Ahmed Sylla, Alban Ivanov et Judith El Zein.

Après Walter, Inséparables est le second long métrage du réa­li­sa­teur et auteur Varante Soudjian. Il confie, par rap­port à son par­cours : “On a com­men­cé par réa­li­ser des courts métrages. Avec mon meilleur ami de l’époque, on a ache­té une camé­ra à cré­dit dont on igno­rait le fonc­tion­ne­ment et on s’est lan­cé du jour au len­de­main. C’était le 1er jan­vier 2000. Pour notre pre­mier tour­nage, on a deman­dé à notre entou­rage de jouer dans le film et on a exploi­té tout ce qu’on avait autour de nous : un par­king, une voi­ture, un cad­die de super­mar­ché en guise de tra­vel­ling… Petit à petit, on a com­men­cé à faire des courts métrages de plus en plus « ambi­tieux », en réunis­sant notam­ment des vrais tech­ni­ciens issus des écoles de ciné­ma. Ensuite j’ai eu la chance de réa­li­ser des pro­grammes pour la télé­vi­sion, (tou­jours dans le registre de la comé­die), tels que Groland, Action Discrète, Scènes de ménages, En Famille, Access, etc. tout en conti­nuant à tra­vailler l’écriture de fic­tions en paral­lèle. Puis j’ai ren­con­tré Thomas sur un pro­gramme court, et tout est allé très vite après.”

L’histoire du film : Mika, un petit escroc, a fait un rapide tour en pri­son, où il a fait la connais­sance de « Poutine », un déte­nu cin­glé et impré­vi­sible. Sitôt sa peine pur­gée, il décide de repar­tir à zéro et de refaire sa vie. Alors qu’il s’apprête à épou­ser la fille d’un riche homme d’affaires, son pas­sé le rat­trape : Poutine débarque sans pré­ve­nir ! Mika va vite réa­li­ser qu’on ne se débar­rasse pas aisé­ment d’un tel boulet…

Découvrez « Inséparable », le film de Varante Soudjian avec Ahmed Sylla, Alban Ivanov et Judith El Zein le mar­di 3 sep­tembre à L’Alhambra de Saint-Etienne.



Les autres infos