Saint-Etienne : point de situa­tion, au terme de la période sur les ques­tions de sécurité

Une réunion s’est tenue à la Mairie de Saint-Étienne, en pré­sence de Monsieur le Maire et de Madame la direc­trice de cabi­net, repré­sen­tant la Préfète de la Loire.
L’objet de cette réunion était de faire un nou­veau point de situa­tion, au terme de la période esti­vale, sur les ques­tions de sécu­ri­té tou­chant notam­ment le quar­tier Saint-Jacques et la place Plotton.
Un bilan a ain­si été dres­sé, des actions conduites conjoin­te­ment par la police natio­nale et la police muni­ci­pale durant l’été, consis­tant notam­ment dans le ren­for­ce­ment des patrouilles pédestres et des opé­ra­tions de police sur le sec­teur.
La pré­sence ren­for­cée de la police natio­nale et de la police muni­ci­pale sera main­te­nue autant que néces­saire, et fera l’objet de points de situa­tion régu­liers entre les ser­vices com­pé­tents de la Préfecture et de la Mairie.
En outre, une pro­cé­dure est actuel­le­ment en cours d’instruction, concer­nant un éta­blis­se­ment rece­vant du public, et pou­vant conduire à la fer­me­ture admi­nis­tra­tive de celui-ci.
Depuis le lan­ce­ment de ces mesures ren­for­cées et coor­don­nées, le calme et l’ordre ont été réta­blis dans ces sec­teurs. Il a été déci­dé de main­te­nir la vigi­lance et une pré­sence ren­for­cée. L’État, dans les pré­ro­ga­tives qui sont les siennes tou­chant à la sécu­ri­té, et la Ville, dans les attri­bu­tions qui lui sont recon­nues par la loi concer­nant la tran­quilli­té, se mobi­lisent ensemble afin d’ap­por­ter des réponses concrètes et adap­tées aux réa­li­tés locales. La sécu­ri­té et la tran­quilli­té sont l’af­faire de tous les acteurs ins­ti­tu­tion­nels, au ser­vice des habi­tants, elles appellent une action prag­ma­tique afin de per­mettre à la jus­tice d’o­pé­rer à par­tir de dos­siers com­plets lui per­met­tant de pro­non­cer des sanc­tions adaptées.

Les autres infos